Le champ des Martyrs et sa chapelle expiatoire

Contact

Info

En 1795, sur le site du Champ des Martyrs, des chouans et des émigrés royalistes (débarqués à Carnac et à Quiberon) désirant rétablir la monarchie furent fusillés par les troupes du général Lemoine. Ils ont été enterrés sur place puis ont ensuite été exhumés en 1814 et déposés dans le mausolée de la Chartreuse, à quelques centaines de mètres de là.

En 1823-1824, a été édifié dans l’enclos du Champ des Martyrs une chapelle expiatoire de style néo-classique. Deux inscriptions y sont portées “Hic Cecide runt” (« Ici ils tombèrent ») et “In Memoria Eterna Erunt Justi” (« Dans la mémoire éternelle, ils seront justes »).

En 1364, c’est à proximité de ce lieu que se déroula la bataille d’Auray. Souvenir rappelé par une modeste croix dite “Croix de Charles de Blois”.

Le site du champ des Martyrs est classé monument historique.

Il est important que toutes et tous, petits et grands, jeunes et surtout moins jeunes respectent à la lettre les mesures gouvernementales de confinement.

Je vois beaucoup trop de personnes circuler à pieds, à vélo et en voiture. Chacun a certainement la bonne raison pour le faire, mais il nous faut individuellement et collectivement rationaliser nos déplacements au strict minimum et une seule personne à la fois !


Alors, je vous demande solennellement, civiquement de rester chez vous !

Mettez en œuvre les gestes barrière !

Gardez le contact virtuellement !

Prenez des nouvelles de vos voisins vulnérables !

Il s’agit de nous protéger et de protéger les autres.

Trouvons, inventons des moments où le temps nous est donné de lire, d’écouter de la musique, de sortir les jeux de société, de jardiner, de ranger…

Émerveillons-nous par l’arrivée du printemps, par l’éveil de la nature pour chasser la morosité.

Retrouvons le bonheur d’être ensemble autrement !


Je compte sur vous,

Le maire, Fabrice Robelet

CORONAVIRUS-COVID-19

Message du maire