Le patrimoine historique

Contact

Info

D’abord occupé par les Celtes puis par les Romains, le territoire de Brec’h n’a pas cessé de se transformer. La commune possède ainsi de multiples témoignages historiques visibles à travers ses monuments.

 

Monuments religieux

La commune de Brec’h dispose d’un riche patrimoine religieux avec la Chartreuse de Brec’h, l’église Saint-André et ses huit chapelles :

Des associations travaillent à la sauvegarde, à la mise en valeur et à l’animation des chapelles.  Ces comités de chapelle renouvellent les pardons, organisent des fêtes, et restaurent les lieux avec les fonds récoltés.

Aussi, des croix et des calvaires s’élèvent à des emplacements emblématiques de l’histoire religieuse de la commune.

Bâtiments traditionnels et remarquables

De nombreux hameaux brechois ont conservé les édifices ruraux d’autrefois : maisons, fermes…
Le village de Saint-Dégan et son Ecomusée présentent à travers les chaumières et les longères le quotidien de nos anciens, les activités de chaque génération et leur lien étroit avec le paysage, la nature, les fêtes et coutumes.

Des manoirs (Kervivalan, la Villeneuve…) marquent également le siège d’anciennes seigneuries.

Moulins

Le moulin de Treuroux et le moulin d’Estaing sont les témoins des anciens moulins à eau qui jalonnaient autrefois la rivière du Loc’h.

Fontaines, puits et lavoirs

Les fontaines, puits et lavoirs nous rappellent l’importance de l’accès à l’eau. Leur usage se perdit progressivement au fur et à mesure du raccordement des villages à l’eau potable au cours du XXème siècle.

Vestiges romains

Brec’h a gardé des traces de l’ancienne voie romaine qui reliait Vannes à Quimper à travers les chemins, le pont Brec’h, le pont Romain…

Monuments commémoratifs

Le monument aux morts du bourg et la stèle de Kérivallan ont été érigés en mémoire des soldats morts pour la France.

Il est important que toutes et tous, petits et grands, jeunes et surtout moins jeunes respectent à la lettre les mesures gouvernementales de confinement.

Je vois beaucoup trop de personnes circuler à pieds, à vélo et en voiture. Chacun a certainement la bonne raison pour le faire, mais il nous faut individuellement et collectivement rationaliser nos déplacements au strict minimum et une seule personne à la fois !


Alors, je vous demande solennellement, civiquement de rester chez vous !

Mettez en œuvre les gestes barrière !

Gardez le contact virtuellement !

Prenez des nouvelles de vos voisins vulnérables !

Il s’agit de nous protéger et de protéger les autres.

Trouvons, inventons des moments où le temps nous est donné de lire, d’écouter de la musique, de sortir les jeux de société, de jardiner, de ranger…

Émerveillons-nous par l’arrivée du printemps, par l’éveil de la nature pour chasser la morosité.

Retrouvons le bonheur d’être ensemble autrement !


Je compte sur vous,

Le maire, Fabrice Robelet

CORONAVIRUS-COVID-19

Message du maire